Quentin Oustelandt, co-fondateur d’Energic a accepté de répondre à nos questions pour les interviews « les acteurs de demain ». Découvrez ses réponses juste ici :

Si tu devais présenter Energic à ta voisine de palier, tu dirais quoi ?

Energic c’est une appli et un accompagnement pour aider les personnes dans les entreprises, les écoles et les villes à être plus éco-responsables au quotidien. 

L’application a plusieurs fonctionnalités, elle propose de :

  • Réaliser son bilan carbone
  • Répondre à des quiz
  • Découvrir des contenus liés à l’environnement pour prendre conscience
  • Gagner des points en fonction des actions réalisées.

Si ça t’intéresse pour ton entreprise, tu peux envoyer à un mail à contact@energic.io pour obtenir une version de démo !

Comment l’idée de réduire le bilan carbone des entreprises de manière ludique et positive est-elle venue ?  

En tant que personne engagée en faveur de l’environnement, j’ai d’abord commencé par sensibiliser mes proches (amis, famille) puis les amis des amis. Rapidement, l’idée de constituer une entreprise pour avoir un impact sur d’autres entreprises est apparue comme une évidence. Le faire de manière ludique et positive tombait aussi sous le sens : quoi de mieux pour faire changer les habitudes que de le faire en douceur, de manière sympathique et en montrant l’exemple ? La formule magique était toute trouvée.

Quand tu étais petit, tu rêvais d’être CEO ? 

CEO ?! Quand j’étais petit je rêvais d’être paléontologue, rien à voir donc ! L’idée de monter ma propre entreprise et qui plus est dans l’environnement est arrivée à la fin de ma prépa, quand j’ai décidé de ne pas aller en école commerce. Quitte à mettre des dizaines de milliers d’euros sur la table, autant que ce soit pour sa propre entreprise et pour la bonne cause ! 

Aujourd’hui vous êtes focus sur un challenge environnemental : prévoyez-vous d’étendre votre activité aux autres piliers de la RSE ?

Effectivement nous sommes aujourd’hui très centrés sur l’environnement dans le Challenge … Environnemental. À l’origine, nous venions cependant du monde de l’énergie (d’où le nom Energic !), et nous avons ouvert le challenge à toutes les thématiques environnementales. L’idée d’ouvrir le challenge à de nouvelles thématiques plus RSE fait son chemin, car les deux aspects environnement et social ne sont jamais bien éloignés. 

Quels sont les freins que vous avez rencontrés en voulant développer une société responsable ?

Outre l’habituel (et très constructif) : « tu parles d’environnement et tu développes une application ?! », nous avons plutôt été aidés par le fait que nous nous engagions dans la bonne direction avec Energic. Les quelques freins rencontrés (lors des recherches de fond notamment), étaient liés à notre approche quelque peu différente de beaucoup d’entreprises aujourd’hui. Le fait que nous ne voulions pas devenir la prochaine licorne, croître infiniment (RIP la start up nation) et que nous voulions partager toute la valeur créée avec ceux qui la produisaient (toute l’équipe) et la société (associations notamment) ne nous a pas facilité la tâche. Cela a surtout permis de sensibiliser ces différents acteurs à une nouvelle approche de l’entrepreneuriat, et je l’espère, ouvrir la voie à d’autres. 

Quelle est aujourd’hui ta plus grande fierté quand tu regardes toute cette tribu ?

J’adore voir toute l’équipe attablée le midi ou le soir au bar : rire, partager, se tirer les uns les autres vers toujours plus d’engagement, s’entraider dans les coups durs etc. C’est une vraie petite tribu effectivement ! Une tribu qui en plus, réalise un travail de folie au quotidien, s’organise, avance, intègre de nouveaux membres. 

C’est ma plus grande fierté et notre plus grande force chez Energic. Une belle brochette (végé) de gens très chouettes.

Aurais-tu un éco geste pour limiter notre empreinte carbone à nous partager ?

Les plus impactants à titre personnel seraient d’abandonner la consommation de viande, l’avion / la voiture au quotidien, et surtout engager d’autres personnes dans cette transition. Au travail, ne travailler que pour une organisation porteuse de sens pour les Hommes et l’Environnement : notre temps est limité, il serait fou de l’offrir à un projet passif ou destructeur.

Si Panopli et Energic s’associaient pour un partenariat, quel serait-il ? 

Dans le cadre du Challenge, des récompenses individuelles (en plus du don à l’association) nous sont demandées par nos clients ! « Simple et responsable », la solution de Panopli sonne elle aussi comme une évidence.

Il n’y a plus qu’à désormais !

Si tu devais inviter 3 acteurs de demain à participer à cet interview, quel.les seraient ils / elles ?

  • Maxime Durand de Biodemain 
  • Alice Longuepe de la Nef
  • La caravane du tour de France pour qu’elle soit (enfin) responsable ?